Visuel
Catégorie

Art et Culture

Claire L.

Créer ma propre marque de prêt-à-porter : loin d'être une aspiration de fillette !

Présentation

Je m'appelle Claire et je suis actuellement élève de 1ère littéraire avec une spécialité art. Mon but ultime serait de créer ma propre marque ou alors d'exercer en tant que directrice de collection.

J'en dis plus sur mon projet

Certaines filles étant petites soutiennent mordicus qu'elles veulent devenir styliste tandis que d'autres (comme moi à l'époque) jouaient aux toupies Beyblade ou à des "jeux de garçons". J'ai fait mes premiers pas dans la couture avec un projet anodin à la base mais qui a réellement suscité quelque chose en moi. En 5ème, avec mes camarades de classe latinistes, nous devions revêtir un costume romain pour un repas à thème. Or je n'avais pas envie de dépenser une somme importante pour un costume qui aurait été porté une ou deux fois dans une vie. L'idée m'est venue de le fabriquer de A à Z. Armée des quelques conseils de la vendeuse de tissus et de la machine à coudre que j'avais emprunté à ma mère, je me lançais dans cette initiation. Le sourire aux lèvres, j'avais compris que j'étais épanouie dans ce que j'étais en train de faire. Depuis ce jour, j'ai multiplié les petits projets relativement simples (snood, bonnet, legging, veste, sweat, déguisement d'halloween) et retouches de vêtements afin d'acquérir une bonne technicité. Tous ces projets n'étaient que des "essais" pour que je puisse à présent, du haut de mes 16 ans, utiliser la mode comme source d'inspiration de ma créativité. La mode est une forme d'art souvent incomprise de son but premier qu'est - tout comme un tableau reconnu - d'émouvoir ou au moins de provoquer l'admiration ou la réflexion du spectateur. Le prêt-à-porter de luxe est ce qui me correspond le plus comme catégorie. À terme, mon projet serait de combiner la créativité et la gestion d'une équipe.  

Quel parcours j'envisage de faire ?

Après avoir obtenu - je l'espère - mon baccalauréat, deux possibilités de formations s'offrent à moi. Soit commencer par une année préparatoire en design, puis un bachelor design de mode (2 ans) et finir avec un mastère fashion design et business (2 ans) ; soit une DNMADE mention mode (3 ans) suivie du mastère fashion design et business (2 ans). Cinq écoles dans ma zone de recherche proposent ces formations : à Strasbourg et à Lyon. Dont quatre écoles privées… Ce bac +5 ne permet pas immédiatement de mener à bien mon projet, il faut tout d'abord exercer pendant quelques années en tant que styliste, modéliste ou dans le marketing. Après ces années d'expérience requises, nous pouvons prétendre à des postes tels que directrice de collection, designer textile, auto-entrepreneuse, etc.

Pourquoi ai-je besoin de cette bourse ?

Comme dit précédemment, quatre écoles sur les cinq sont privées. Et qui dit privées, dit frais de scolarité conséquents. Je me suis déjà renseignée sur le prix par année d'étude. Cela est tout simplement ahurissant. En plus de cela, comme pour la plupart des étudiants, s'ajoute les frais du quotidien (loyer, courses, charges mensuelles, impôts, transports en commun, etc). La vie étudiante est une expérience personnelle et professionnelle incroyablement enrichissante que j'aimerais vivre pleinement en m'affranchissant si possible, au moins au départ, de toutes les contraintes financières.