Visuel
1 année à l’étranger
Catégorie

Autres

Anaïk H.

1 année à l’étranger ✈️

Présentation

Projet (qui n’est plus un projet maintenant ?) : partir une année dans un pays étranger choisi (hors Europe)

- départ : août 2019 (pas encore de date précise...)

- pays d’accueil : Chili ou Argentine ou Équateur ou Mexique (pas encore de pays sur ou de ville décidée mais un de ces pays la - classés par ordre de préférence)

- durée de séjour : 10 à 12 mois (jusqu’en juin ou juillet 2020)

- organisme d’échange : Rotary (district 1640 pour mon cas)

- But de l’échange : apprendre l’espagnol + découvrir une nouvelle culture + faire de nombreuses rencontres + gagner de l’indépendance et de la confiance en moi + vivre une super année dans un univers inconnu !!!

 

J'en dis plus sur mon projet

De base, le Rotary n’est pas un organisme qui vise à envoyer des jeunes à l’étranger. Il a de multiples buts et milite pour de nombreuses causes : essaie d’éradiquer la poliomyélite dans le monde, est bénévole dans les pays défavorisés, participe activement à la recherche sur des maladies comme le cancer ou l’AVC,... Le Rotary est un organisme international. Il met en contact des personnes du monde entier (1,2 million de membres dans le monde) pour qu’ils agissent ensemble en vue d'améliorer les conditions de vie de tous (des plus démunis surtout).

En plus de ces nombreux combats, le Rotary permet aux jeunes du monde entier de participer à des échanges internationaux. Le but étant que les clubs envoient des jeunes dans tous les pays du monde et qu’ils reçoivent d’autres jeunes étrangers en retour.

Grace à mon club Rotarien faisant partie du district 1640, je vais partir une année en Amérique du Sud l'année prochaine. De plus, mes parents vont recevoir un ou une jeune étranger(e) pour la même durée.

Ma destination n’est pas encore connue pour le moment mais me sera communiquée dans le courant du mois de mars. Je pourrais alors contacter ma famille d’accueil pour apprendre à la connaître avant même de partir.

Mon départ est prévu au mois d’août (la encore je ne connaît pas la date exacte). Je vais intégrer une école dans le pays où je vais partir et une famille locale. Je vais alors vivre une année entière comme la population qui vit là bas. 

Je deviendrais alors une véritable ambassadrice culturelle représentant la France et le Rotary !

Quel parcours j'envisage de faire ?

Je suis actuellement en Terminale Économique et Sociale au Lycée Le Verrier à Saint Lo (Manche) et n’ait que 16 ans (j’ai ainsi sauté une classe !). Je suis déjà inscrite sur ParcourSup et j’aimerais être prise dans un IUT information communication (celui de Caen j'espère) pour y passer 2 ans. J’ai ensuite pour but de faire une 3éme année d'étude afin d’atteindre le niveau licence professionnelle en communication et organisation événementielle. J’aimerais ensuite intégrer une école m’amenant à un master dans cette même branche.

Je voudrais travailler en tant que Chef de projet événementiel et a cette envie depuis déjà plusieurs années. Mon projet a été mûrement réfléchi et c’est pour cela que je souhaite partir l'année prochaine. La découverte d’une nouvelle culture, d’une nouvelle langue et d’un nouveau mode de vie ne pourra que m’être bénéfique pour mes désirs dans la voie de la communication internationale. Je pense que passer cette année à l’étranger va renforcer mon autonomie, mon assurance et ma confiance en moi.

 

Pourquoi ai-je besoin de cette bourse ?

Malgré le fait que de partir avec le Rotary soit beaucoup moins onéreux qu'avec un organisme spécialisé (EF, ISPA,...), il reste une importante charge économique à prendre en charge. Ma famille doit ainsi financer les frais de dossier (environ 450 euros), les frais d'inscription (environ 300 euros), le billet d'avion (environ 1500 euros), l'assurance (entre 400 et 1200 euros), les loisirs, l'habillement, les "bus trip" (entre 300 et 1000 euros chacun - 3 par an), l'argent de poche,...

Ainsi, partir à l'étranger pendant une année reste un coût important pour les familles et l'opportunité n'est pas donnée à tout le monde. Si la possibilité nous est offerte, il est dommage de la refuser par souci financier.

 

Vidéo