Visuel
Catégorie

Journalisme

Sashah H.

Le journalisme, … toujours le journalisme comme projet de Vie, depuis 8 ans.

Présentation

Depuis l’âge de 10 ans, je souhaite devenir journaliste. J’ai la profonde conviction que le journalisme est LE métier qui correspond bien à ma personnalité et à qui je suis.

Mon baccalauréat en poche, je vais enfin pouvoir commencer des études en ce sens.

J'en dis plus sur mon projet

Depuis des années, je mets en œuvre mon projet pour devenir journaliste ; j’ai réalisé 5 stages d’été à l’ESJ de Lille et 7 stages dans différentes rédactions nationales et régionales que j’ai trouvé seule.

Je suis d’abord passée du stade de l’observation mais chemin faisant, des journalistes m’ont confiée des tâches concrètes pour lesquelles j’ai été félicitée et encouragée.

Par ailleurs, j’aimerais réaliser un stage à l’étranger, via un organisme de volontariat afin de diversifier mon approche du journalisme, mettre ma pratique de l’anglais à l’épreuve via une expérience professionnelle inédite qui me servira pour la suite de mes études, afin de faciliter mon accès à certains lieux de stage, peu ouvert aux jeunes de mon âge.

Quel parcours j'envisage de faire ?

Je suis actuellement en Terminale Economique et Sociale. Cette filière me permet de comprendre les enjeux de ce monde et son fonctionnement.

Je souhaite m’orienter l’année prochaine vers une licence culturelle à l’université de Lille,  avec une option journalisme  à l'ESJ de Lille afin de me préparer au concours permettant d'intégrer cette même école en vue du Master.

La licence culturelle a raisonné en moi il y a trois ans déjà, car depuis toujours, je suis immergée dans le monde de la culture, que ce soit au niveau des options de ma scolarité (Maîtrise chant chorale, section Euro, option théâtre, PEI), de mes activités personnelles (Musique, Théâtre, ...) et de mes loisirs (Voyages, spectacles, écriture, lecture, cinéma, ...).

Pourquoi ai-je besoin de cette bourse ?

Je vis dans une famille monoparentale depuis ma naissance. Ma mère a un travail mais elle assume seule mon éducation. Je n’ai aucun lien avec mon père, qui ne verse pas de pension alimentaire. De plus, ma famille proche ne se compose que de ma mère et de mon arrière grand-mère maternelle, ce qui limite l’aide que je peux recevoir.

Le coût des études vers lesquelles je me dirige est  élevé. Une part de cette bourse m’aiderait à en financer une partie mais elle serait également très utile à me permettre de réaliser un stage de journalisme à l’étranger, via un organisme de volontariat.

Cette bourse serait ainsi très utile pour m’aider à réussir plus sereinement le projet que j’ai imaginé et commencé à mettre en œuvre depuis maintenant 8 ans.

Pourquoi ce projet ?

Depuis longtemps, j'ai toujours été curieuse de savoir ce qui se passe  sur notre planète.

Ce monde va tellement mal, à tellement de niveaux différents, qu'il me semble nécessaire de faire un métier utile, qui me corresponde bien afin de le faire correctement et ainsi apporter ma pierre à l’édifice.

Dans notre société, raconter sans juger, informer donne la possibilité aux individus d'ouvrir les yeux et leur conscience, de comprendre, de réfléchir, de changer d'opinion et pourquoi pas d’agir autrement dans leur vie, de considérer l'autre différemment, …  Le journaliste espère toujours que son travail puisse changer quelque chose en enquêtant, en donnant la parole à ceux qui ne l'ont pas, en témoignant de ce qu'il voit, …

Depuis combien de temps est né ce projet ?

Ce projet est né il y a presque huit ans lorsque je regardais Le petit Journal de Yann Barthès sur Canal +.

Mais si on y réfléchit bien, ce projet s’est construit depuis ma plus tendre enfance  parce que j’ai été marquée par les récits du vécu de plusieurs membres de ma famille : mon arrière grand père a participé à la campagne de Norvège en 1940 avant d’être emprisonné en Allemagne pendant cinq ans, ma mère a assisté à l’assassinat d’Y. Rabin en 1995 à Tel Aviv dans une manifestation pour la Paix au Moyen-Orient, …

Ces histoires faisant partie de l’Histoire m’ont dit l’importance de ces témoignages dans lesquels le journaliste tient une place fondamentale et que je trouve essentielle.

Que pourrais-je apporter à ce projet ?

J’apporte à ce projet ma détermination et mon audace, qui m’accompagnent depuis presque 8 ans : je ne veux pas me contenter de rêver, j'essaye de rendre les choses déjà concrètes aujourd'hui.

Mes rencontres avec des journalistes pendant mes stages m'apprennent beaucoup et je garde en mémoire ce qu'ils me transmettent.

Je pense avoir quelques qualités qui m’aident (curiosité, adaptation, sociabilité, ouverture au monde, …) et je suis régulière dans mon travail scolaire.

Mes nombreuses activités (musique, théâtre, voyages, lecture, cinéma, …), mes engagements divers sont un plus pour la réussite de mon projet car ils m'amènent à côtoyer différents milieux et à m’enrichir sur le plan personnel.

Quelles démarches ai-je déjà entreprises ?

Depuis 5 ans, j’écume les JPO et les salons de l’Etudiant pour me renseigner et échanger.

Mes 5 stages à l’ESJ m’ont confirmé mon projet et l’ont aussi révélé et accéléré.

Mes 7 stages m’ont permis d’observer de nombreuses situations mais aussi de réaliser des tâches concrètes (doublage d’un sujet pour le 13 h de France 2, montage de sujets test, écriture d’articles, …).

Pour le module PEI, j’ai rencontré un grand reporter (production d’un écrit désigné lauréat) et lors d’un voyage en Israël, j’ai organisé une rencontre avec un correspondant de presse d’une chaine nationale.

J’ai également recherché la licence qui  correspondrait le mieux à mes attentes et j’ai retenu deux organismes de volontariat pour faire un stage à l’étranger.

Vidéo